Sauvelade et son abbaye

Sauvelade se trouve au centre d’une région Le Larbaigt qui signifie la vallée du Laà. Située sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle sur la via Podensis (la Voie du Puy en Velay), Sauvelade est une étape entre Arthez-de-Béarn et Navarrenx.

L'abbaye de Sauvelade fut construite au 12ème siècle. C'est Gaston IV Le Croisé, vicomte de Béarn, qui fit cadeau à un moine bénédictin Dom Hélie de la forêt de Faget afin d'y bâtir un monastère dédié à la vierge Marie. En 1286, l'abbaye de Sauvelade est affiliée officiellement à l'ordre de Cîteaux.

Le déclin de l’abbaye est amorcé au 14ème siècle : on assiste à la désertion des terres, à un relâchement des mœurs du clergé.

Le 10 août 1569 : l’armée béarnaise protestante commandée par Montgomery, lieutenant de Jeanne d'Albret, poursuivant l’armée catholique de Catherine de Médicis, brûla l’abbaye.

Après la révolution, tous les biens ecclésiastiques et tous les fiefs furent confisqués au profit de la nation. L’abbaye de Sauvelade et ses dépendances furent achetées par un opulent citoyen de la République française.

Au 18ème siècle, il ne restait plus que 2 moines.

L’église, quant à elle, est mentionnée en 1287. Elle est inscrite au titre des monuments historiques en 1973. Sa particularité est son plan en croix grecque et elle est surmontée d’une coupole ce qui est assez insolite dans le Béarn. L’église possède le dépouillement qui caractérise tous les édifices cisterciens.

L’autel de style baroque présente aussi un intérêt si l’on prend le temps d’observer les différentes sculptures.

Remarquez aussi le bénitier du transept côté nord soutenu par un fût de colonne en marbre vert de Campan (petit village des Hautes Pyrénées), il est sans doute un vestige d’une villa aquitano romaine avec à sa base un chapiteau corinthien à feuille d’acanthe.

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom